« La FI ne pourra pas faire l’économie du débat interne »

Selon le politologue Jérôme Sainte-Marie, le mouvement apparaît encore comme la principale force alternative. Il doit désormais pousser son avantage.

Pauline Graulle  • 29 novembre 2017 abonné·es
« La FI ne pourra pas faire l’économie du débat interne »
© photo : À la convention de la France insoumise, le 25 novembre à Clermont-Ferrand. Crédit :nNicolas Liponne/NurPhoto/AFP

Selon Jérôme Sainte-Marie, président de Polling Vox, société d’études spécialisée dans les enjeux d’opinion, la machine de guerre électorale qu’est la France insoumise doit se transformer en mouvement pour temps de paix – la France ne connaîtra pas d’élections avant dix-huit mois.

Comment jugez-vous les six premiers mois de la France insoumise en tant que principale force d’opposition ?

Jérôme Sainte-Marie : Globalement, la France insoumise a réussi à transformer l’essai de la présidentielle. Certes, comparé à l’excellente campagne qui a été menée, le résultat du premier tour de la présidentielle a été un peu décevant. Mais, ensuite, les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Publié dans le dossier
Gauches : Chacun cherche sa voie
Temps de lecture : 7 minutes