Manif des policiers : un naufrage politique

Quand des policiers sont autorisés à manifester devant les grilles de l’Assemblée nationale pour réclamer le droit de « faire la loi », c’est l’ordre démocratique qui est mis en cause.

Michel Soudais  • 26 mai 2021 abonné·es
Manif des policiers : un naufrage politique
À la manifestation des policiers, le 19 mai devant l’Assemblée nationale.
© Thomas COEX / AFP

La manifestation organisée le 19 mai par les quatre principaux syndicats de police marque assurément un dangereux tournant institutionnel. Ce n’est certes pas la première fois que des policiers dénoncent dans la rue le prétendu « laxisme de la justice » et réclament la démission du garde des Sceaux. Mais que le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)