Haute-Garonne : Des cabinets trop pourvus

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 8 septembre 2021
Partager :

L’inflation de collaborateurs de cabinet au sein du conseil départemental de Haute-Garonne inquiète l’Agence française anticorruption. Dans un rapport paru en juin, que le site d’information Mediacités Toulouse a relayé cette semaine, elle relève que le département a employé 66 collaborateurs entre décembre 2019 et octobre 2020. Explosant ainsi le plafond légal fixé à… 10 ! Pour arriver à ce chiffre, l’agence a requalifié les fonctions de plusieurs agents du département en « collaborateurs de cabinet ». C’est le cas de plusieurs personnes rattachées au cabinet du président, Georges Méric (PS), dont les fiches de poste confirment les missions. L’usage abusif des collaborateurs n’est pas neuf. En Île-de-France ou en Auvergne-Rhône-Alpes, Valérie Pécresse et Laurent -Wauquiez font l’objet d’accusations similaires.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don