À Mayotte, on expulse bien des Français

Deux jeunes garçons, l’un français et l’autre en démarche de nationalité, ont récemment été expulsés illégalement de l’île en direction des Comores.

Chloé Dubois (collectif Focus)  • 15 octobre 2021 abonné·es
À Mayotte, on expulse bien des Français
© Photo : Commissariat de police à Mamoudzou (Jean-Michel Delage / Hans Lucas via AFP)

Lorsqu’il est interpellé et amené au centre de rétention (CRA) de Mayotte, Omar sort du tribunal. Avec sa mère, il voulait se renseigner sur sa demande de nationalité en cours d’instruction, savoir où en était la procédure. Le jeune garçon, né à Mamoudzou, vient tout juste de fêter ses 18 ans et d’obtenir son BEP. Il envisage de continuer les études, une fois sa nationalité obtenue. Toute sa vie, il a résidé de manière continue dans le 101e département français, ce qui aurait dû, légalement, le protéger d’une mesure d’éloignement, rappelle la Cimade.

« D’ailleurs, le policier qui l’a arrêté lui a dit qu’il serait rapidement libéré puisqu’il y avait une procédure en cours, mais ça n’a pas été le cas, raconte Charfia, la sœur du jeune

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)