Cinq bonnes raisons de soutenir Politis

1. Parce qu’à Politis les patrons, c’est vous et nous

L’éditeur de votre journal est une société par actions simplifiée (SAS). Mais à Politis, pas de magnat de la presse ni de banquier aux commandes. L’actionnaire majoritaire, c’est vous et nous : l’association Pour Politis, qui détient 74 % des actions de Politis SAS, compte aujourd’hui plus de 600 membres, lecteurs, lectrices et salarié·es du journal (les 26 % restants sont détenus par sept personnes amies).

Cette association a été créée en 2006 afin de recueillir les dons de milliers de personnes qui ont permis de relancer leur journal. Depuis quinze ans,Pour Politis est dirigée par un conseil d’administration constitué de deux entités : un collège de lectrices et de lecteurs, et un collège du personnel salarié de Politis, garants de la pérennité et de l’indépendance du projet porté par le journal. Toute lectrice, tout lecteur peut librement adhérer à l’association.

2. Pour renforcer une organisation unique

Le rôle de notre association Pour Politis est central dans la bataille que nous engageons pour redresser la situation du journal. Pour cela, nous l’avons choisie pour être le réceptacle privilégié de vos dons, comme en 2006. Renforcer notre association commune, c’est renforcer Politis, dans la continuité de cette aventure conjointe entre son équipe salariée et son lectorat, unique en France.

3. Parce chaque euro ira à l’essentiel

À Politis, chaque dépense est pesée au plus juste. 57 % de notre budget est consacré aux salaires : rédaction, fabrication, gestion, développement, journalistes pigistes, chroniqueur·euses, illustrateur·trices, photographes… Les frais de diffusion – service abonnements, affranchissement postal – représentent près de 20 % de nos dépenses, l’impression et le papier, 10 %. Le reste, ce sont les frais de fonctionnement (loyer, charges, bureautique, frais de déplacements, assurances, impôts…). L’ensemble représente 1,8 million d’euros.

Les dépenses sont restées stables (certaines ont même diminué). La baisse des abonnements a creusé un déficit qui s’est aggravé cette année et vient déséquilibrer un budget calculé au plus juste. La très forte augmentation du coût du papier va également peser dans notre budget 2021.

4. Parce que chaque don prépare notre avenir

La majorité de nos ressources provient des abonnements et des ventes, à plus de 80 %. La publicité représente 3 % de notre budget, car nous ne diffusons que des annonceurs en accord avec nos valeurs. Nous recevons également des aides à la presse, notamment des aides à la diffusion postale et l’aide aux médias à faibles ressources publicitaires dont bénéficient les médias d’information politique et générale. Les dons représentent environ 6 % de notre budget. Les ventes en kiosque sont depuis longtemps déficitaires, comme pour beaucoup de médias, même si elles contribuent à nous faire connaître. Ce déficit représentait en 2020 près de 100 000 euros, raison pour laquelle nous avons décidé de sortir provisoirement des kiosques en juin dernier.

Malgré une situation financière difficile, Politis n’a aucune dette et nous nous sommes donné les moyens de rebondir. Nous avons pris une série de mesures d’urgence (hausse des tarifs, modernisation de notre boutique en ligne, partage de nos locaux) qui porteront leurs fruits dans les prochains mois.

Chaque don est utile, il contribue à redresser notre situation financière et nous permet d’inventer un avenir pour Politis.

5. Parce que la presse indépendante est vitale pour notre démocratie

La concentration de la presse entre les mains d’une poignée de milliardaires a pris ces dernières années des proportions très inquiétantes. Quelques oligarques possèdent aujourd’hui plus de 90 % des quotidiens nationaux diffusés en France chaque jour. Politis, avec d’autres, mène la bataille pour défendre l’existence de médias indépendants, garantir le pluralisme de la presse en France, et donc la vitalité du débat démocratique. Parce que l’information est un bien public, qu’il faut protéger et renforcer.

En soutenant Politis, vous y contribuez.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.