« Penelopegate » : Le couple Fillon condamné en appel

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 11 mai 2022
Partager :

Détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux : pour la seconde fois, la justice s’est prononcée sur l’affaire des emplois fictifs du couple Fillon. Et la cour d’appel de Paris a condamné l’ancien Premier ministre à quatre ans de prison, dont un ferme, 375 000 euros d’amende, et dix ans d’inéligibilité. Son épouse, Penelope, a écopé de deux ans de prison avec sursis et de 375 000 euros d’amende. Des peines moins lourdes qu’en première instance, que la cour a justifiées par l’exclusion de la prévention de l’un des trois contrats de Mme Fillon « au bénéfice du doute ». François Fillon pourrait exécuter sa peine sous bracelet électronique et ainsi éviter le placement en détention. Le couple a annoncé son pourvoi en cassation.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don