Dossier : Battre Bolsonaro

Élections au Brésil : « Nous avons besoin d’élu·es indigènes »

L’Articulation des peuples indigènes du Brésil porte une nouvelle stratégie électorale très volontariste, explique Kleber Karipuna, coordinateur exécutif d'une des plus virulentes oppositions à Jair Bolsonaro. Quatrième volet qui clôt notre première série d'articles sur les élections de 2022.

Jamais une présidence n’avait autant attaqué les droits des peuples indigènes (1), dénonce l’Articulation des peuples indigènes du Brésil (Apib), principale coordination de peuples indigènes du pays. Considérée comme l’une des plus virulentes forces d’opposition à Jair Bolsonaro, elle soutient pour l’occasion la candidature de Lula, en dépit de griefs importants à l’encontre de son Parti des travailleurs (PT), qui n’a jamais pleinement soutenu ses revendications. Vos communautés ont longtemps été…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.