Silence ! On ne tourne plus

Une histoire du cinéma italien, du début du siècle à aujourd’hui,
d’une production abondante à une peau de chagrin.

Jean-Claude Renard  • 10 mai 2007 abonné·es

Aucun film italien n'est en compétition officielle cette année à Cannes... Cette absence témoigne d'un cinéma qui a perdu de sa splendeur. Loin des premiers pas, comme le rappelle ce long reportage articulé autour de Rome, dessinant le récit d'un septième art autrefois puissant et fécond. Car, né à Turin, le cinéma italien connaît très vite un essor considérable (il y avait

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 4 minutes