Progrès en trompe-l’œil sur le climat

Les États-Unis ont assoupli leur position dans la lutte contre le réchauffement climatique. En apparence au moins…

« Une avancée capitale » dans la lutte contre le réchauffement climatique. C’est ainsi que les commentateurs analysaient, mardi matin, les conclusions du G8 réuni à Toyako (Japon). Il est vrai que les chefs d’État et de gouvernement des huit pays « les plus industrialisés » se sont mis d’accord sur une réduction « d’au moins 50 % » d’ici à 2050 des émissions mondiales de gaz à effet de serre. La prudence reste cependant de mise. On sait que le principal point de blocage venait de la position américaine.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.