Retour en grâce

Le nouvel album d’Aimee Mann se situe au niveau des meilleures productions de la lumineuse chanteuse.
Avec des chansons d’une infinie délicatesse.

Aimee Mann ne sera jamais une star. L’industrie du disque ne s’est pas gênée pour le lui faire savoir assez durement il y a quelques années. Ce fut le moment le plus dur d’une carrière commencée il y a plus de vingt-cinq ans, avec le groupe Til’ Yuesday, et poursuivie en solo depuis le début des années 1990. La chanteuse s’est pourtant approchée de la gloire quand « Save Me », un morceau de Bachelor n° 2, a connu un grand succès lié au film Magnolia et décroché un Golden Globe puis un oscar. Si elle n’est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.