« Le nom du jeu …

… est la lutte des classes » ****

Bernard Langlois  • 14 novembre 2011
Partager :

[Je vous suggère aujourd’hui la lecture d’un article éclairant de Pepe Escobar [^2],

Illustration - « Le nom du jeu …

paru sur le site El Correo sous le titre : La tragédie du capital en Occident . Il y commente les dernières nouvelles du front : les limogeages de Papandréou en Grèce et de Berlusconi en Italie et leurs remplacements non-démocratiques par des technocrates désignés par les marchés. Ainsi meure (j’oserai dire : enfin !) l’illusion de la consubstantialité du capitalisme et de la démocratie, cette longue imposture … Quelques lignes de Pépé pour la mise en bouche.]


Illustration - « Le nom du jeu …

La tragédie du capital en Occident

Voici un cours intensif sur la finance globale 2.0. La dette est dans l’Atlantiste, riche Nord. Les ressources sont dans le Sud global. Et le (réticent) banquier suprême du dernier recours est le Royaume du Milieu, personnifié par le « Tout-puissant Hu » (Jintao). Le nom du jeu — Marx revisité par « Occupez le Monde » — est la lutte des classes. C’est le capitalisme de casino, alias le turbo-néoliberalisme financier, pratiqué par une élite de modernité liquide de « 1 pour cent », versus ceux-qui-ont-un-petit-peu, ceux-qui-n’ont-pas et ceux-qui-n’ont-rien, alias « 99 pour cent ».

Il ne pourrait pas y avoir de démonstration plus parlante que la tragédie grecque de la prise de contrôle la semaine dernière du « festival de la dette  » de Cannes, de la thèse de Slavoj Zizek [^3] : le mariage capitalisme et démocratie est fini.

S’il y a quelque chose capable de définitivement terroriser l’oligarchie de l’Union Européenne (UE), c’est le concept de référendum populaire.

Comment osez-vous consulter la “populace” sur notre « Politique d’Austérité A Jamais », la seule capable de satisfaire les marchés financiers !

Lire la suite.

[^2]: Journaliste et essayiste brésilien, chroniqueur pour le Asia Times Online

[^3]: Philosophe et psychanalyste slovène, dernier ouvrage paru : Vivre la fin des temps (2011, Flammarion).

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don