Adoption discrète de l’austérité obligatoire

Michel Soudais  • 16 février 2012 abonné·es

L’Europe fait irruption dans la campagne. Élaborés dans le huis clos des sommets européens depuis deux ans, les textes imposant l’austérité à tous les États membres arrivent devant les parlements nationaux. Deux d’entre eux seront débattus à l’Assemblée nationale le 21 février, et feront l’objet d’un vote dans la foulée. Cette procédure expéditive est dénoncée par les députés du Front de gauche, qui demandent un référendum.

Non

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes