Europe : l'austérité au sommet

Le Conseil européen s’apprête à adopter le pacte budgétaire qui, à rebours des promesses de François Hollande, va pérenniser la rigueur en Europe.

Enfin des « solutions structurelles » pour sortir de la crise de l’euro, clamait Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, avant le Conseil européen de jeudi et vendredi à Bruxelles. Présenté comme une victoire politique du président français, l’accord sur la croissance de 130 milliards d’euros, soumis aux 27, a été conclu dès la réunion, la semaine dernière, des quatre principales économies de la zone euro (Allemagne, Espagne, Italie, France). Cet accord a obtenu l’aval de la chancelière allemande, Angela…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents