Le Pen absolue

Marine Le Pen est désormais la monarque incontestée du parti d’extrême droite, dont elle fait, seule, la ligne politique.

En guise de « congrès », le Front national a tenu le week-end dernier une grand-messe à la gloire de la dynastie qui règne sur le parti d’extrême droite. Parler de congrès pour une réunion où ni la stratégie ni le programme du mouvement n’étaient débattus est impropre. Aucun texte d’orientation n’était soumis à la discussion, et le programme de cette rencontre, à laquelle pouvaient assister les adhérents qui le souhaitaient et non des délégués, comme il est d’usage dans les partis ayant un fonctionnement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.