Nouvelle cure d’austérité

Près de 9 milliards d’euros devront être retranchés des dépenses publiques l’année prochaine.

L’annonce était discrète, un peu brumeuse, mais le coup sera brutal. Près de 9 milliards d’euros devront être retranchés des dépenses publiques l’année prochaine, selon le « programme de stabilité » présenté le 13 avril en Conseil des ministres. Nous avions pourtant cru entendre François Hollande enterrer le sacro-saint « pacte de stabilité » européen après les attentats du 13 novembre, lorsqu’il assurait : « Le pacte de sécurité l’emporte. » Ces mots se sont évaporés une fois l’émotion retombée. La France…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents