Lycées : virés des ZEP ?

Les enseignants et personnels de plus de soixante-dix établissements font grève le 17 novembre. Ils craignent leur sortie du dispositif Éducation prioritaire, et la disparition des moyens afférents.

Depuis le mois de septembre, la salle des profs est plus animée que d’habitude dans certains lycées estampillés « éducation prioritaire ». Tous se posent la même question : les lycées seront-ils rayés de la carte de l’éducation prioritaire ? Entre deux corrections de copies, les enseignants tentent de trouver du temps pour scruter chaque déclaration du ministère de l’Éducation nationale, convaincre leurs collègues de les rejoindre dans leurs actions et établir un plan de bataille pour renforcer leur mouvement de grève. Entamé dès la rentrée par le lycée Joliot-Curie de Nanterre, il s’est étoffé progressivement de plusieurs académies et syndicats pour des grèves et des manifestations le 29 septembre et le 11 octobre. À chaque étape, les enseignants mettent un peu plus la pression sur le ministère, et tous espèrent avoir des réponses à l’issue des mobilisations du 17 novembre. En effet, depuis la réforme des zones d’éducation prioritaires (ZEP) en 2014, tous errent dans le brouillard quant à leur statut, leur devenir et leur utilité. La nouvelle carte des 1 082 réseaux d’éducation prioritaire (REP), fièrement dévoilée par la ministre Najat -Vallaud-Belkacem, ne concernait que les écoles et les collèges. « À l’époque, on nous répondait que les lycées seraient intégrés par la suite dans le dispositif, que des réunions seraient organisées, mais elles n’ont jamais eu lieu, raconte Claire Guéville, secrétaire générale du Snes-FSU, en charge des lycées. Peu à peu, les enseignants et les personnels ont pris conscience que les lycées n’étaient plus concernés par la carte d’éducation prioritaire, et du message implicite : la scolarité s’arrête à la troisième. »

Il reste 79% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents