« Le Dernier Jour », de Jean-Luc Outers : Permanence des disparus

Dans Le Dernier Jour, Jean-Luc Outers raconte la vie et la mort de six personnes, dont des écrivains et une cinéaste, qui l’ont profondément marqué.

Christophe Kantcheff  • 12 juillet 2017 abonné·es
« Le Dernier Jour », de Jean-Luc Outers : Permanence des disparus
PHOTO : Chantal Akerman donnait à voir ce qui ne se montrait pas.
© DR/Collection ChristopheL

Les six personnages réunis dans Le Dernier Jour, de Jean-Luc Outers, ont au moins deux points communs : être belges et morts. On peut en déceler un troisième : tous ont compté, et comptent encore, dans la vie de l’auteur. Par leurs œuvres, la plupart étant écrivains ou cinéaste (Henri Michaux, Dominique Rolin, Simon Leys, Hugo Claus, Chantal Akerman), ou parce qu’il en a connu certains.

Mais, à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 4 minutes