Dossier : Démocratie locale : La prise de pouvoir citoyenne

Kingersheim vote éducation populaire

Dans cette commune de la banlieue de Mulhouse, la participation habitante est devenue l’aiguillon de l’action municipale depuis la première élection de Jo Spiegel, en 1989.

Kingersheim, à six kilomètres de Mulhouse, semble plutôt endormie mais coquette lorsqu’on arrive justement de la sous-préfecture du Haut-Rhin, durement frappée par la désindustrialisation. Petite bourgade pavillonnaire que certains qualifient de « dortoir », elle s’est principalement développée après-guerre. Peu de commerces, pas vraiment de centre historique, la commune n’apparaît pas, de prime abord, particulièrement vivante. C’est tout le pari de son maire, Jo Spiegel, ancien recordman d’Alsace du 800…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents