Timbrer, trier, distribuer… courir et la fermer !

Le sociologue Nicolas Jounin s’est fait embaucher comme facteur à La Poste. Quasi ethnographique, son enquête immergée délivre une photo glaçante des conditions de travail et du management de notre « service public » postal…

Il y a déjà plus de sept ans, Thierry Brun, de Politis, avait décrit dans une enquête fouillée (1) l’acharnement néolibéral, l’affaiblissement et les tentatives de « démantèlement » frappant ce qui est encore, malgré tout, l’un de nos plus anciens services publics : La Poste. Le livre se concentrait surtout sur la mise en concurrence entre services publics nationaux et opérateurs privés, imposée par l’Union européenne (et ses principes néolibéraux). La volonté de casse du service public postal semblait…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.