Élections au Brésil : battre Bolsonaro

Début octobre, le Brésil vote et verra s’affronter l’ex-président Lula, revenu de son enfer judiciaire, au sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro. À l’occasion de ce scrutin crucial, Politis publie une série d’articles et de reportages, à retrouver tout au long des prochaines semaines.

Patrick Piro  • 12 septembre 2022
Partager :
Élections au Brésil : battre Bolsonaro
© Rose Cipriano (à gauche) vise un poste de députée et soutient Marcelo Freixo (à droite), qui brigue le poste de gouverneur de l’État de Rio. (Photo : PATRICK PIRO.)

Le Brésil retient son souffle. L’arène des élections générales – le premier tour est programmé pour le 2 octobre – est d’une composition biblique. D’un côté, le président Bolsonaro, néolibéral d’extrême droite, haineux, fossoyeur du droit du travail et de la forêt tropicale, et d’une partie des 700 000 personnes mortes du covid au Brésil, victimes d’un négationniste sanitaire. Criminel.

De l’autre, l’ex-président Lula, revenu de son enfer judiciaire après avoir été lavé des accusations de corruption qui l’avaient conduit en prison en 2018, et empêché de se présenter à la présidentielle. Lula, le champion d’un peuple de gauche qui vomit l’idée de vivre quatre ans de plus en Bolsonarie. Lula, donné en tête devant le président sortant d’environ 10 points dans les sondages. Les autres candidat·es étant cantonné·es au rôle de figurant·es.

À scrutin exceptionnel, dispositif exceptionnel

Ce scrutin s’annonce le plus crucial que le pays ait connu, comme s’accordent à le qualifier les analyses de gauche : démocratie contre barbarie – vie contre mort, vont jusqu’à dire certains. À moment exceptionnel, dispositif exceptionnel : Politis va ainsi publier une série de reportages et d’articles lors des prochaines semaines pour comprendre ce qui est en jeu dans ce Brésil qui nous parle tant.

Nous démarrons ce cycle de publications ce mardi 13 septembre, avec le premier article d’un triptyque. Son premier volet est consacré au contexte politique : alors que Lula est en campagne, des centaines de femmes noires revendiquent leur place en politique. Un deuxième volet sera consacré au retour du fléau de la faim au Brésil. Enfin, le dernier pan de notre triptyque s’intéressera au défi écologique relevé par celles et ceux qui ont le plus intériorisé ce combat : les peuples autochtones en lutte pour leurs droits.

Premier volet : le contexte politique

Monde
Publié dans le dossier
Battre Bolsonaro
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »
Résistance • 25 janvier 2023 abonné·es

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »

Deux ans après le coup d’État militaire, le mouvement de résistance pro-démocratie ne fléchit pas. Cependant, l’issue de sa lutte dépend du renforcement des soutiens extérieurs, jusque-là timides.
Par Patrick Piro
« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »
Entretien • 4 janvier 2023 abonné·es

« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »

Le chercheur béninois Francis Laloupo étudie depuis longtemps les enjeux géopolitiques de l’Afrique et les conflits qui y émergent, particulièrement en Afrique de l’Ouest. Cette région connaît aujourd’hui des soubresauts qui contrecarrent ses avancées vers la démocratie. L’ex-colonisateur français en porte une responsabilité non négligeable, estime le chercheur.
Par Patrick Piro
Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni
Monde • 14 décembre 2022 abonné·es

Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni

Depuis l’élection du gouvernement d’extrême droite en Italie, les mouvements pro-vie et anti-genre prennent de l’ampleur et s’emploient à infléchir la législation dans le sens de leurs combats.
Par Irene Fodaro
De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens
Répression • 9 décembre 2022 abonné·es

De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens

Accusés de tous les maux par Ankara et par Téhéran, les partis d’opposition et les groupes rebelles kurdes vivent des heures très difficiles en Irak et en Syrie. Si la « communauté internationale » ne cache pas sa préoccupation, personne ne semble en mesure de mettre fin à un cycle devenu infernal. Décryptage.
Par Laurent Perpigna Iban