blog /

Publié le 28 juin 2016
Le laboratoire de Touraine et la préparation des Assises du service public

Le laboratoire de Touraine et la préparation des Assises du service public

Conversation imaginaire entre un citoyen naïf, Monsieur Candide et un élu d'Indre-et-Loire souhaitant se séparer du Laboratoire de son département.

L'intersyndicale a remis, le 17 juin, 3600 premières signatures de pétition au président du Conseil départemental.

Le contexte de débat reste difficile et les délais sont courts. Ainsi le comité technique du 23 juin, prévu initialement sur cette actualité, devrait traiter un ordre du jour de 20 sujets !

Un préavis de grève est déposé pour les 23 et 24 juin avec appel à nouveau rassemblement public devant le Conseil départemental, lors de sa session d'information du 24.

Pour Convergence des Services Publics, déjà mobilisée avec le personnel en 2013, il est possible de prendre en compte la sérénité de l'outil avec la solution du rapprochement avec d'autres laboratoires publics (INNOVALIS dans l'ouest). Le pôle de Tours serait un atout compte tenu du savoir faire technologique et des relations entretenues avec le Loir et Cher et le Cher.

Le président du conseil départemental va finalement rencontrer l'intersyndicale ce 22 juin au soir sachant que la pré-décision est annoncée pour le 29 juin (pour confirmation le 13 juillet)

Les moyens d'une sortie de crise par le haut sont donc posés sachant que le président PAUMER du conseil départemental est attaché à garder un outils en Touraine.

De plus le positionnement du Conseil Régional est attendu ce 23 juin saisi par une initiative d'EELV soutenu par le PS. Avec participation financière à la clé ?

Pour l'heure les ministères restent silencieux mais la perspective du service public nationale décentralisé doit maintenant se poser.

C'est pourquoi la pression et les démarches s'amplifient


Haut de page

Voir aussi

Articles récents