La répression ne peut pas être une réponse politique

Tribunes

accès libre

par

La répression ne peut pas être une réponse politique

Tribune. La répression contre les gilets jaunes a été massive. Les chiffres en donnent toute l’étendue : plus de 5 600 interpellations et gardes à vue, plus de mille condamnations. Le bilan officiel fin 2018 recensait environ 3 000 blessés et mutilés. Des femmes et des hommes dont la vie aura été brisée.

 lire   partager

Extrême droite : une police pas très « Politis »

Extrême droite : une police pas très « Politis »

Les échos par accès libre

Articles récents