Ma vie sur scène

Des habitantes du Blanc-Mesnil interprètent leur propre rôle dans une pièce saisissante écrite par Elsa Solal à partir de leurs témoignages.

« Monsieur le Président, les femmes du 9.3 vous saluent » : cette femme est une actrice toute neuve, comme ses quinze partenaires de la pièce Le bruit du monde m'est entré dans l'oreille d'Elsa Solal. Femmes avec foulard, sans foulard, en manteau, en jeans, en blouson, en pull, blanches et noires, jeunes et âgées, elles appartiennent à la déjà célèbre Maison des tilleuls du Blanc-Mesnil, où l'on partage d'une façon originale la vie des cités, et où Marina da Silva dirige le bimestriel Vu d'ici , écrit par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents