Nouvelle brève de comptoir…

Au début, le slogan avait à nos oreilles la rusticité d'une brève de comptoir échappée entre deux hoquets de Kronenbourg. « Travailler plus pour gagner plus » : on n'interroge pas une telle évidence ; on la répète... jusqu'à plus soif. Et on se dit qu'il n'y a pas de mal à ça. Après tout, dans une société fondée sur le salariat et dans laquelle « tout travail mérite salaire », il n'est pas anormal qu'en travaillant plus, on gagne plus. Mais, depuis jeudi 29 novembre, et la longue prestation télévisée de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents