Sale temps pour les amis de Tarnac

Manifester pour les inculpés de Tarnac comporte des risques. Retour sur trois inculpations express après une manifestation de soutien à Julien Coupat.

Samedi 31 janvier, trois jeunes sympathisants des « inculpés de Tarnac » ont été interpellés à l’issue de la manifestation parisienne de soutien à Julien Coupat et aux victimes de l’anti-terrorisme. Détenu depuis presque trois mois, Julien Coupat a vu sa demande de mise en liberté refusée une nouvelle fois. Le cortège a rassemblé environ 3000 personnes dans une ambiance « familiale » , selon une manifestante. D'autres l’ont qualifiée de « lourde » et « silencieuse » , à cause peut-être de l'énormité du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents