Parutions

Joe Hill, légende du syndicalisme américain Joe Hill, les IWW et la création d’une contre-culture ouvrière révolutionnaire, Franklin Rosemont, traduit de l’anglais (États-Unis) par Fréderic Bureau, Éditions de la CNT, 548 p., 20 euros. Joe Hill faisait partie des Wobblies, ces syndicalistes itinérants du début du siècle dernier, qui défièrent avec humour et pugnacité le patronat états-unien. Historien du surréalisme et du mouvement ouvrier américains, Franklin Rosemont les présente ainsi : « Les Wobblies…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.