Courrier des lecteurs 1112-1114

En écoutant le Président lundi 12 juillet, m’est revenue la morale des « Animaux malades de la peste » : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. » Taine la commentait ainsi : « Le roi y fait un beau discours sur le bien public et ne songe qu’au sien. » L’affaire Woerth-Bettencourt et les mesures d’austérité n’en sont-elles pas une nouvelle illustration ? Alain Brunel, Bégard En matière de commission d’enquête, une tendance nouvelle semble devenir la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.