Remember Clinton

Le discours de Barack Obama sur le Proche-Orient rappelle un souvenir cuisant pour les Palestiniens.

Denis Sieffert  • 26 mai 2011 abonné·es

Pour la première fois, Barack Obama s’est prononcé mercredi en faveur d’un État palestinien sur la base des frontières de 1967. Il a plaidé pour « le retrait complet et graduel des forces militaires israéliennes » . Cette nouvelle offensive diplomatique apparemment courageuse a immédiatement été critiquée par

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Le regard américain
Temps de lecture : 3 minutes