Pakistan : Victoire de la droite libérale aux législatives

Nawaz Sharif brigue un troisième mandat de Premier ministre.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La Ligue musulmane du Pakistan (PML-N) est sortie victorieuse des élections législatives de samedi. Son leader, le magnat de l’acier Nawaz Sharif, brigue un troisième mandat de Premier ministre. Le scrutin a été marqué par une participation atteignant 60 %, un record depuis les législatives de 1977, et ce malgré les menaces des talibans. Le Mouvement des talibans du Pakistan s’était opposé aux élections, les jugeant «  non islamiques ». Résultat : une série d’attentats dans plusieurs villes du pays, faisant 26 morts et plusieurs dizaines de blessés. Nawaz Sharif, qui avait prôné le dialogue avec les talibans lors de la campagne, soutient maintenant les États-Unis dans leur « guerre contre le terrorisme ». Le double jeu du Pakistan continue…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents