Catherine Anne prend la clé des champs

Exclue du TEP, l’artiste crée un théâtre féminin et recueille la parole des petites bourgades.

Gilles Costaz  • 16 janvier 2014 abonné·es

On a retrouvé Catherine Anne ! Elle n’avait pas tout à fait disparu depuis son éviction du Théâtre de l’Est parisien (le TEP, rayé de la carte en juillet 2011 et remplacé par le Tarmac), mais elle s’était diluée dans la marge. On l’avait vue présenter ici et là sa pièce jeune

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 3 minutes