Tunisie : Des policiers violeurs condamnés

Les deux policiers ont finalement été condamnés à sept ans de prison.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


On se souvient qu’en septembre 2012 une jeune femme de 26 ans, violée par trois policiers dans la banlieue de Tunis, et qui avait osé porter plainte contre ses agresseurs, avait été poursuivie par le parquet pour « atteinte à la pudeur ». Malgré l’ampleur du scandale, et la mobilisation de nombreuses associations, il aura fallu attendre plus d’un an et demi pour que l’accusation se retourne contre les agresseurs et que le jugement soit prononcé par un tribunal de Tunis. Les deux policiers tunisiens ont finalement été condamnés le 31 mars à sept ans de prison. Le troisième homme, jugé pour extorsion, a quant à lui été condamné à deux ans de prison.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents