« L’accueil des jeunes étrangers est le royaume de l’arbitraire »

Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a lancé une pétition contre les tests osseux supposés déterminer si un étranger est mineur ou non.

Ingrid Merckx  • 12 mars 2015 abonné·es
« L’accueil des jeunes étrangers est le royaume de l’arbitraire »
© Photo : CITIZENSIDE / JALLAL SEDDIKI / AFP

Plus de dix mille personnes – médecins, avocats, juristes, psychologues – ont signé la pétition contre les tests d’âge osseux lancée le 17 janvier dans le Monde par RESF. Elle dénonce la condamnation de jeunes gens accusés de mensonge sur leur âge, d’usurpation d’identité, de faux et usage de faux, ainsi que les lourdes sanctions financières qui en découlent. Les exclus de l’Aide

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes