Perturbateurs endocriniens : la Commission européenne condamnée

La Commission européenne a été condamnée ce mercredi 16 décembre pour le non-respect des délais d'une de ses législations – visant à définir les perturbateurs endocriniens (PE) dans les biocides avant la fin 2013. Ce « manquement » , signalé par la justice européenne, intervient six ans après la demande d'encadrement de ces substances reconnues nocives. Afin de saluer la décision du Tribunal de l'Union européenne, Michèle Rivasi, députée européenne EELV, évoque dans un communiqué les conclusions d'un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.