Climat : une drôle d’histoire

L’urgence est d’obtenir une révision des engagements des États.

Après l’Accord de Paris, la Convention des Nations unies sur le changement climatique (COP 22) se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech. Au 5 octobre 2016, 74 parties de la Convention représentant 58,82 % des émissions globales avaient ratifié l’Accord de Paris, qui deviendra effectif le 4 novembre. Nul doute que cet accord « historique » sera largement célébré. Si après l’échec de Copenhague celui-ci semble miraculeux, de quelle histoire s’agit-il ? Elle est tracée au fil de plusieurs rapports. Outre…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents