Pour la Saint-Valentin, un collectif de féministes dénonce les faux crimes passionnels

Devant la banalisation des meurtres de femmes dans le couple et le silence médiatique, des associations appellent à une prise de conscience.

Le 14 février, six femmes interpellent les passants devant le Palais de Justice de Paris, sur l'île de la Cité. Leur maquillage rouge et noir représente les blessures des 119 femmes tuées par leur compagnon en 2016. « La Saint-Valentin, la fête du couple et de l'amour. Mais en couple et en amour, ça ne se passe pas toujours bien, annonce Pauline Arrighi. On a choisi la date par provocation. Mais le but est de saisir toutes les occasions pour parler de ce sujet. Le 25 novembre, Journée internationale contre…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Des écrans de fumée ?

Pédopsy : Nos futurs
par ,

Blog

 lire   partager

Articles récents