L’éolien, nouveau souffle de la pêche française ?

Réduction des zones exploitables, inflation, pressions écologiques, hausse du prix du carburant… Les pêcheurs français font face à une crise profonde. Si l’aide de l’état sur le gazole vient (encore) d’être prolongée, la pêche française pourrait avoir trouvé un allié inattendu : l’éolien en mer.

Guy Pichard  • 30 novembre 2023 abonné·es
L’éolien, nouveau souffle de la pêche française ?
Des promeneurs passant à côté d'un bateau de pêche désaffecté à Berville-sur-mer, dans l'ouest de la France, le 28 novembre 2023.
© JOEL SAGET / AFP

Une nouvelle rallonge, la quatrième en 2023. Ce 28 novembre, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé lors des Assises de l'économie de la mer à Nantes la prolongation de l’aide au gazole accordée aux marins-pêcheurs en France jusqu'en juin 2024. Mise en œuvre le 17 mars 2022 pour faire face à l'augmentation du prix du carburant après l'invasion russe de l'Ukraine, elle est de 20 centimes (hors taxe) par litre de gazole et aurait déjà coûté 75 millions d'euros à l'État. « Ce n'est pas faramineux si on compare cette somme à d'autres aides sur des secteur économiques différents », plaide Hervé Berville, le secrétaire d'État à la mer.

Souvent prolongée à la dernière minute, le sujet provoque parfois des tensions comme lors de la violente manifestation de pêcheurs à Rennes le 22 mars 2023, ou leur départ lors des assises de la pêche à Nice, le 22 septembre, en plein discours du secrétaire d'État. À nouveau, cette prolongation va rassurer l'ensemble de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 5 minutes