Changer d'ère / L’entourloupe nucléaire de Hollande

Au cours du premier débat de la primaire socialiste, en fin d’émission, enfin une vraie confrontation entre les deux favoris des sondages : François Hollande somme Martine Aubry de nous dire quelle part de nucléaire elle préconise en 2025. Pour lui, la chose est claire : 50 % contre 75 % aujourd’hui. Martine Aubry tente de répondre que la question principale n’est pas tant la proportion de nucléaire en 2025, mais la volonté ou non d’un arrêt complet à terme de la production d’électricité nucléaire.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.