Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 5€/mois. :

Politis Web illimité

5 par mois Offre de lancement
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

9 par mois Offre de lancement
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

blog /

Publié le 4 août 2012

J.O. : au-delà du spectacle …

… une réalité glaçante !

Les Jeux Olympiques 2012 battent leur plein (ou son plein, comme certains préfèrent dire …), et il faut reconnaître la force émotionnelle que dégagent nombre des retransmissions qui nous sont proposées par France-Télévision.

Assurément, un spectacle de qualité.

Il convient cependant de regarder l'envers du décor et d'en décortiquer les aspects les moins reluisants : on découvre alors une réalité glaçante, qui nous est décrite sur le blog d'un juriste, spécialiste du droit de propriété intellectuelle, qui est aussi bibliothécaire et, entre autre, membre de la Commission Droit de l'information.

Ce que dénonce Calimaq (aka Lionel Maurel) dans cet article qui fait grand bruit sur la Toile : la main-mise totalitaire des firmes multinationales sur les J.O. (il n'hésite pas à faire un parallèle avec ceux de 36, sous la botte hitlérienne …) est proprement hallucinant.
Illustration - J.O. : au-delà du spectacle …
Lisez ça avec attention.

Et demandez-vous si tous les crétins, politiques inclus, qui réclament sur l'air des lampions des prochains Jeux à Paris, ne sont pas des furieux bons pour le cabanon.

Ou pire : les complices conscients du crime organisé.


{{ Commentaires modérés, anonymat prohibé.}}

Haut de page

Voir aussi

Articles récents