"Faire un film avec ses mains"

Documentaire né sur les plateaux d’Aubrac, Combalimon de Raphaël Mathié a commencé sa carrière à Cannes avec le soutien de l’Acid, en 2007. Il doit sortir sur les écrans en septembre.

Combalimon. Un nom à la consonance prédestinée puisqu’il recouvre deux combats : celui de Jean Barrès, agriculteur sexagénaire à Saint-Urcize, à la frontière du Cantal et de la Lozère, contre la solitude et la disparition annoncée de sa ferme. Et celui de Raphaël Mathié pour réaliser et donner à voir son premier long métrage sur « cet homme au bord du gouffre dans cet endroit qui se meurt » . Présenté par l’Acid à Cannes, en 2007, Combalimon , le documentaire, doit sortir sur les écrans en septembre. « Un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents