Théâtre : un souffle européen

Directeur de la Comédie de Saint-Étienne et président de la Convention théâtrale européenne, Jean-Claude Berruti imagine un renouveau théâtral fondé sur la multiplicité des langues et des expériences.

Politis / Où en est la Comédie de Saint-Étienne, l’un des plus anciens centres dramatiques nationaux et l’un des théâtres les plus révélateurs du système public français ? Jean-Claude Berruti / La Comédie de Saint-Étienne a fêté ses soixante ans en novembre dernier. Il y a eu l’époque des origines, avec Jean Dasté. Puis l’époque Daniel Benoin, qui est resté vingt-cinq ans à la tête du théâtre. Il y a sept ans, avec François Rancillac, nous avons proposé une direction à deux têtes, et nous avons travaillé…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents