Premier ministre à vendre

Politis  • 29 mars 2012
Partager :

Peter Cruddas était le trésorier du parti conservateur britannique. Était, car l’homme a été contraint de quitter son poste après s’être fait piéger par des journalistes du Sunday Times. Croyant être en tractation avec des hommes d’affaires fortunés, il leur avait vanté les avantages qu’ils auraient à rejoindre « la première division » des donateurs des Tories. À condition d’acquitter un « droit d’entrée » de 250 000 livres (environ 299 000 euros), « tout va s’ouvrir pour vous », leur promettait-il lors d’une rencontre filmée à son insu. Et notamment un dîner avec le Premier ministre, où ils pourraient « poser toutes les questions [qu’ils veulent] à David Cameron » . Une prestation, avec photo personnelle, présentée comme un « service » garanti : « Si vous n’êtes toujours pas satisfaits, on va vous écouter et faire part de votre point de vue aux conseillers du 10 Downing-Street » , promettait le trésorier. Face au tollé, M. Cameron a dû bien vite déjuger ce trésorier peu scrupuleux. Ce n’est pas en France qu’on verrait ça…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don