Pas de carte d’électeur, pas de chocolat !

La condition de retraité présente toutes sortes d’avantages : les fêtes de fin d’année approchant, je reçois une aimable invitation adressée par la mairie du Pré-Saint-Gervais, petite commune de Seine-Saint-Denis où je vis depuis bientôt deux décennies. J’y apprends que, venant de franchir le cap des 65 ans, et donc de basculer dans la catégorie des seniors, je suis invité par l’équipe municipale à participer à un banquet de fin d’année et à faire valoir mes droits au colis de Noël. Si je ne suis pas en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents