Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


« L'ARS reculera devant notre détermination », assure le comité de soutien de la maternité des Lilas. Nouvelle étape dans le bras de fer qui oppose l'Agence régionale de santé et cet établissement symbolique de la lutte pour le droit des femmes et haut lieu de l'accouchement sans douleur : les sages-femmes se mettent à nu.

Illustration - Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

Preuve qu'elles sont prêtes à tout pour sauver leur projet de reconstruction de la maternité, elles posent en blouse et dénudées dans les salles de naissance et les couloirs de cet établissement. Les clichés sont drôles et gais malgré le « cauchemar » qu'elles traversent.

Illustration - Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

Après deux ans de combat pour faire entendre sa voix, le personnel des Lilas se voit proposer un déménagement à l'hôpital de Montreuil dans des locaux vétustes et inadaptés à son projet médical. « C'est à court terme la mort de l'établissement » , tranche le comité de soutien. Théoriquement, il a jusqu'à la fin septembre pour rendre sa décision concernant le déménagement. Mais cette mobilisation laisse deviner la réponse.

Illustration - Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

« Les sages-femmes ont donc décidé d'être présentes dans le débat et de défendre les valeurs pour lesquelles elles viennent travailler ici et nulle par ailleurs. Elles sont claires, elles se battront jusqu'au bout. »

Illustration - Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

Les photos nues sont réputées être un bon moyen d'attirer l'attention. Les sages-femmes espèrent en l'occurrence attirer du monde à la mobilisation qu'elles organisent le 21 septembre à 11h devant la mairie des Lilas.

Illustration - Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

Une manifestation similaire, dans les rues des Lilas, avait déjà été
organisée il y a deux ans tout juste, le 24 septembre 2011. De nombreuses personnalités politiques y avaient participé et avaient fait part de leur soutien total lors d'une conférence de presse tenue dans les locaux de la maternité, avant le départ du cortège.

Illustration - Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

Étaient ainsi présents les candidats à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon (PG-Front de gauche), Eva Joly (EELV) et Philippe Poutou (NPA), mais aussi notamment Marie-George Buffet (PCF), Arlette Laguiller (LO), et les socialistes Claude Bartolone, alors président du conseil général maintenant président de l'Assemblée nationale, Harlem Désir, député européen, il est devenu depuis le premier secrétaire du PS, et Daniel Guiraud, maire (PS) des Lilas...

Illustration - Des sages-femmes se déshabillent pour sauver les Lilas

Il y a peu de chance que ces derniers reviennent battre le pavé le 21 septembre.


Pétition en ligne : www.change.org-maternitedeslilas

Haut de page

Voir aussi

Articles récents