TTIP : Marine Le Pen promet le contraire de ce que votent les élus FN

Michel Soudais  • 25 février 2014 abonné·es

En visite au salon de l'agriculture , ce matin, la présidente du Front national a, paraît-il, déclaré « la guerre » au traité transatlantique. C'est du moins ce qu'on retenu la plupart des médias (ici, là et encore ici) qui se contentent de « bâtonner » (reproduire en introduisant quelques modifications) des dépêches de l'AFP. « Les nombreux élus que nous enverrons au Parlement européen mèneront la guerre contre le traité de libre-échange transatlantique » , a notamment déclaré Marine Le Pen, sans que personne, semble-t-il, ne lui rappelle que le Parlement européen, dont elle est une élue, était, ce jour, réuni en séance plénière à Strasbourg et qu'avant de promettre ce qu'elle et les siens y feront, il serait bien qu'elle y tienne déjà sa place.

Cette tartarinade aura vraisemblablement été inspirée à Mme Le Pen par sa récente virée électorale à Beaucaire et Tarascon. Car, il y a quatre jours à peine, les élus FN au conseil régional de PACA, en totale contradiction avec cette déclaration martiale, ont voté contre une motion du groupe Front de gauche demandant « l’arrêt des négociations sur le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement ». Une motion qui, après une délibération similaire du conseil régional d'Ile-de-France, déclare la région PACA

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)