Un présent qui ne passe pas

Macron porte sur les territoires métropolitains d’outre-périphérique le même regard suintant que sur « les outre-mer ».

L’autre jour – c’était le dimanche 27 septembre –, Emmanuel Macron, chef de l’État français, s’est fâché tout rouge contre une lointaine peuplade. « J’ai honte » pour les dirigeants libanais, a-t-il lancé sur un ton que le journal Le Monde, qui semble n’avoir pas été le moins du monde heurté par cette diatribe, a qualifié de « grave et tendu ». Découvrant cela, je me suis dit que le pauvre homme, fatigué peut-être par le constat qu’il échoue depuis de très longs mois (et au rebours des rodomontades…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Adieu « Che » Maradona

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.