Union des droites et de l’extrême droite : la jeunesse à l’œuvre

Ils n’ont même pas 30 ans pour certains, rêvent des plus hauts postes et veulent créer, à l’instar de plusieurs de leurs aînés, une alliance de LR au RN.

Daphné Deschamps  et  Lucas Sarafian  • 25 janvier 2023 abonné·es
Union des droites et de l’extrême droite : la jeunesse à l’œuvre
Manifestation de Génération identitaire contre sa dissolution. ()
© Photo by Nathan Laine / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP.

C’est un rêve qui naît rue des Canettes, dans le très aisé sixième arrondissement de Paris. Dans les années 2010, la jeunesse de toutes les droites, y compris la plus extrême, se fréquente. Jordan Bardella, président du Rassemblement national (RN) depuis 2022, et Sarah Knafo, bras droit d’Éric Zemmour, sont de ce petit milieu, tout comme Pierre Gentillet ou Alexandre Loubet. Deux noms moins connus.

À l’époque, Gentillet n’est pas cet avocat qui intervient régulièrement sur CNews. C’est un jeune militant de la Droite populaire, le courant du député UMP Thierry Mariani (maintenant rallié à Marine Le Pen) et du syndicat étudiant UNI. Il fera partie un peu plus tard des fondateurs de la Cocarde étudiante, un autre syndicat étudiant qui s’affranchit « de ces codes anciens, de ces “cordons sanitaires” puérils et insensés », selon une publication sur leur site. En réalité, il s’agit d’une organisation ouvertement d’extrême droite.

À ce moment-là, Loubet est patron des jeunes de Debout la République, le parti de Nicolas Dupont-Aignan. Il est présent lors de la première conférence de presse de la Cocarde. Après avoir dirigé la communication de Marine Le Pen, il devient député RN et secrétaire général de L’Avenir français, un petit parti composé d’anciens soutiens de Dupont-Aignan, aujourd’hui ralliés à Le Pen.

Une galaxie qui rêve d’alliances

L’union des droites extrêmes et des extrêmes droites, ils ne la théorisent pas tous. Mais ils la réalisent. Pour la génération d’après, celle du patron des Jeunes Républicains, Guilhem Carayon, ou du leader de Génération Z, Stanislas Rigault, la rue des Canettes n’est plus le lieu de rendez-vous. On se retrouve plutôt à l’Atelier Suffren dans le quinzième arrondissement, un bar connu dans le milieu de la droite dure et des groupuscules violents. À l’heure actuelle, ces zones de rencontre de toutes les droites sont moins influentes. Pas besoin : une galaxie se constitue et rêve de créer cette alliance confondant toutes les versions de la droite.

Pour réaliser cette union, il y a d’abord l’UNI. « Un espace en train de se radicaliser aujourd’hui, explique Émilien Houard-Vial, doctorant au Centre d’études européennes de Sciences Po et spécialiste de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Publié dans le dossier
Le Pen : comment la déconstruire ?
Temps de lecture : 8 minutes

Pour aller plus loin…

Génération·s : derrière la crise, la main de LFI ?
Politique 23 février 2024

Génération·s : derrière la crise, la main de LFI ?

Le petit parti fondé par Benoît Hamon, tiraillé entre plusieurs options pour les européennes, vient de désapprouver ses deux dirigeants nationaux, Léa Filoche et Arash Saeidi. Des membres les accusent d’avoir tenté un « coup de force ».
Par Lucas Sarafian
Face au RN, les contradictions de la Macronie
Analyse 21 février 2024

Face au RN, les contradictions de la Macronie

Au sein de la coalition présidentielle, les positions sont très floues sur l’attitude à adopter face à la formation de Marine Le Pen. Les erreurs et les « fautes » sur le sujet rendent la ligne macroniste illisible et inconséquente face à la progression de l’extrême droite dans le pays.
Par Lucas Sarafian
La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal
Analyse 21 février 2024 abonné·es

La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal

En 2021, le maire PCF de Grigny, Philippe Rio, remportait le titre de meilleur maire du monde. Cette année, c’est la maire communiste de Graz – la deuxième ville d’Autriche –, Elke Kahr, qui remporte le titre. Le communisme municipal a-t-il de beaux jours devant lui ?
Par Lucas Sarafian
Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc
Analyse 19 février 2024

Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc

Marginalisé par les troupes macronistes, le mouvement mélenchoniste refuse de revoir sa stratégie de la conflictualité. Les plus unionistes des ex-alliés de la Nupes tentent de déconstruire le récit du gouvernement et de la majorité. Mais le bruit et la fureur sont toujours d’actualité.
Par Lucas Sarafian