Ces gens sont laids

Régulièrement – je parie que tu l’as noté –, la presse dominante nous entretient des horribles réalités du capitalisme made in France 1 et des souffrances y afférentes : chômage, inégalités, pauvreté, Manuel Valls, etc. Le Monde, par exemple, s’est de trèèès longue date (ça remonte à si vieux que j’essaie même plus de compter) spécialisé dans le relevé consterné qu’il y a cheux nous – dans l’intérieur des frontières du xagone – de plus en plus de pauvres (rendez-vous compte, mâme Dupont, qu’on en dénombre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents