La Commission européenne place Paris sous surveillance renforcée

La Commission européenne vient de placer la France sous surveillance renforcée, après avoir une nouvelle fois épinglé son manque de compétitivité et le niveau élevé de sa dette. Cette notification, tombée à la mi-journée, est d'importance et aura en tout état de cause plus de répercussions sur la vie quotidienne des habitants de notre pays que la publication des enregistrements du conseiller que Nicolas Sarkozy s'était choisi. Pour la Commission de Manuel Barroso, la France souffre de nombreux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents