René Dosière non grata au PS

Apparenté au groupe socialiste, le député de l’Aisne René Dosière, auteur de nombreux rapports sur les comptes de l’État et notamment de l’Élysée, devait être investi par le PS. Il en avait reçu l’assurance de Christophe Borgel, secrétaire national aux élections, le 11 mai. Mais, le 16 mai, il apprenait que le secrétariat national du PS avait investi Fawaz Karimet, contre la candidature duquel il était entré en dissidence déjà en 2007. Avec succès. Dépité, l’élu « trouve lamentable d’être traité avec aussi…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents