Manuel Valls au chevet de Rodrigue

Une ère nouvelle donc ? Le nouveau premier flic de France, Manuel Valls, s’est rendu à l’hôpital de la Salpêtrière, au chevet du jeune Rodrigue qui a été renversé à moto à Villiers-Le-Bel samedi dernier, dans un accident qui semble impliquer la police. Pas de quoi sans doute s’émerveiller devant ce geste d’un humanisme somme toute minimal et qui devrait aller de soi, mais il faut quand même saluer un changement d’ambiance, qui ne peut que frapper les esprits après les heures sombres place Beauvau des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents